L’œuvre d’art de J. Hélias : les dettes ! 
De plus en plus de dettes chaque année. Bilan :
En 2008, la dette de la ville était de 28 millions d'euros.
En 2009, cette dette monte à 30 millions d'euros.
En 2010, elle atteint  35 millions d'euros.
En 2012, la dette explose à 41 millions d'euros.

13 millions de dettes en plus! Soit 46% d'augmentation depuis que les élus socialistes gèrent la ville!

Tout ça, pour une ville plus très propre et plus très sure.
Tout ça, pour une halle couverte... et ouverte à tous les vents à la Petite-Hollande, dont tout le monde se plaint.
Tout ça, pour un mastodonte de parking au 3/4 vide, et qui a défiguré le quartier des Blancheries.
Tout ça pour des commerces à la dérive, des chômeurs de plus en plus nombreux.
Tout ça sans compter les bus dégradés et plus très surs.Tout ça à cause d’un maire qui n’écoute personne, qui n’a pas le courage d’une saine gestion et qui s’enferme dans ses chimères… très onéreuses….